Communiqué de presse : Le sommet UE-Afrique offre l'opportunité d'un partenariat d'égal à égal

Date

Le sixième sommet UE-Afrique s'est tenu les 17 et 18 février 2022 sur fond de pandémie mondiale de la maladie de Corona et de troubles politiques, tant en Europe qu'en Afrique. Néanmoins, les attentes sont élevées de part et d'autre, ce qui laisse supposer que les positions de négociation seront différentes. Les questions qui préoccupent les deux partenaires, à savoir : la migration, la pandémie, la distribution de vaccins, les relations commerciales, la paix et la sécurité, devraient constituer la base d'une future relation mutuellement bénéfique.

Si les thèmes sont parfois les mêmes, les approches et les solutions sont parfois très différentes. Il ne faut donc pas s'attendre à ce que les partenaires parviennent à une stratégie commune UE-Afrique sans un débat approfondi.

Mais au-delà des conflits imminents, il s'agira avant tout d'établir un partenariat d'égal à égal, d'abolir les structures de pouvoir postcoloniales et donc d'oser réellement un nouveau départ dans les relations euro-africaines.

Pour la députée européenne des Verts et première vice-présidente de la commission du développement de l'UE, Dr Herzberger-Fofana, le sommet peut donner des impulsions importantes dans cette direction :

"Le 6e sommet devrait marquer un tournant décisif dans les relations entre l'UE et l'Afrique, dans la mesure où la relation paternaliste qui persiste parfois de manière subtile sera totalement dépassée. Un partenariat équivalent devrait établir un dialogue permanent avec les forces vives des pays africains et tenir compte des besoins de nos partenaires. Toute mentalité d'assisté doit être abolie et la confiance doit être accordée à l'expertise et aux connaissances locales.

Après plus de six décennies d'indépendance des pays africains, la relation de l'UE avec l'Union africaine devrait être un partenariat d'égal à égal, respectueux des uns et des autres, qui favorise le développement des pays africains par la création d'industries et d'emplois et qui puisse conduire à l'autonomie des jeunes générations.

Les Verts soutiennent cet effort commun pour un avenir prometteur des relations entre l'Union européenne et l'Afrique.

Autres
articles