Journée mondiale du réfugié le 20 juin 2021 : Briller ensemble !

Date

La Journée mondiale du réfugié est une journée internationale de commémoration établie par les Nations unies pour rendre hommage aux réfugiés du monde entier. Elle a été observée pour la première fois dans le monde entier le 20 juin 2001 pour commémorer le 50e anniversaire de la Convention de 1951 relative au statut des réfugiés.

Chaque année, le 20 juin, la Journée mondiale des réfugiés met l'accent sur la force et le courage des personnes qui ont été contraintes de fuir leur pays. Elle souligne également le fait qu'aucun être humain ne quitte son foyer sans raison valable et que nous sommes finalement tous sur Terre, issus d'au moins une migration.

Le thème de la Journée mondiale du réfugié de cette année,"Ensemble, nous guérissons, apprenons et rayonnons", souligne l'esprit de solidarité et l'engagement commun. Nous ne pouvons guérir qu'ensemble, en nous considérant les uns et es autres, en nous soutenant mutuellement. Les blessures physiques ou psychologiques ne peuvent guérir que si elles sont vues et traitées par tous. Cela signifie notamment l'accès de tous à la santé, mais aussi à la vaccination et à l'éducation. Nous ne pouvons apprendre que les uns avec les autres et, surtout, en nous écoutant, en créant des forums et des espaces qui permettent une véritable écoute. Ensemble, nous pouvons rayonner. En tant qu'humanité, nous avons les moyens dede gérer les mouvements migratoires de manière digne et compétente. Nous sommes en mesure d'examiner les causes de la migration et de faire ce que nous pouvons pour les combattre.

La pandémie nous a tous mis à l'épreuve et, à bien des égards, nous avons dû faire preuve de souplesse pour faire face à de nouvelles situations. Pour beaucoup d'entre nous, cet contexte nous a permis de repenser les migrations. D'une certaine manière, les réfugiés sont, après tout, des experts dans l'art de faire face avec souplesse à des situations nouvelles et peu familières. La Journée mondiale du réfugié peut être l'occasion de les reconnaître et de les célébrer pour cela.

Au lieu d'une politique de "tolérance zéro pour les réfugiés", je préconise une politique de reconnaissance. En particulier pour les réfugiés mineurs et les jeunes adultes, la Journée mondiale du réfugié devrait être une journée de célébration de leurs talents et de leurs compétences. Car lorsque nous les mettons en valeur, ainsi que les talents et les compétences de chacun, nous garantissons une société qui contribue activement à son propre bien-être, inclusive et diverse. La Journée mondiale des réfugiés est également l'occasion de rendre à tous les volontaires ce qui leur a souvent été enlevé dans les médias et les débats quotidiens : Reconnaissance et appréciation de leur travail inlassable pour un monde humain.

- Dr. Pierrette Herzberger-Fofana

Autres
articles